Sculpté par la beauté de la nature

Rio de JaneiroBR

Rio de Janeiro est situé sur la rive austral d’un port dans la baie de Guanabara. Sur cette bande alluviale de vingt kilomètres de long entre l’Océan Atlantique bleu-azur et des montagnes du Massif de Tijuca, couvertes de jungle, les rives et les bâtiments de la ville sont modelés le long du pied des chaînes de montagnes qui forment le décor pittoresque de la ville. Dans la baie sont éparpillés de nombreuses îles rocheuses avec des plages blanches. Les panoramas de la ville sont époustouflants; aussi bien depuis le ciel, des montagnes, ou les penthouses des amoureux de gratte-ciel.

Depuis le début du siècle précédent, sous l’influence de Haussmann, Le Corbusier et Lúcio Costa, on a essayé de résoudre des problèmes d’urbanisme. La ville devenait le jardin d’essai pour Brasília. Des prototypes de circulation routière séparée, des super-quadras et d’axes monumentaux. Pourtant, Rio de Janeiro n’est pas une ville moderniste. Aussi bien que par la rigidité des montagnes et la masse des bâtiments existants, que par la fugacité de la mer et de la politique, il était impossible d’apporter une harmonie dans la ville.

La ville même est divisée en trois parties: centro (prolétariat), zona norte (usines et chemins de fer) et zona sul (synonyme de ‘richesse’), pendant que les différents bairros (ou: quartiers) —isolés par la croissance de la métropole—ont gardé leur atmosphère individuelle et caractéristique. Par les jeux olympiques d’été de 2016, la région extrême entra muros, Barra da Tijuca, a pris une extention vertigineuse avec des appartements et des facilités.

voyages

Mai Juin 2021