Le nouveau Tenochtitlán

MexicoMX

Mexico s’enfonce. Six centi­mètres par an. Tout doucement. Evidemment ce n’était pas une bonne idée d’ériger une ville sur une petite île au milieu d’un lac. Et en plus, de mettre à sec le lac Texcoco par après et de pousser les fondations d’une ville de plusieurs millions d’habitants dans la boue.

Malgré tout, c’est une ville qui continue à bouger. Même si ce n’est pas toujours évident dans quelle direction. Cela fait partie de sa nature contradictoire: une ville obsédée par son passé, mais ouverte pour tout ce qui est neuf. Avec une architecture qui tout le long de l’histoire est toujours à nouveau définie par sa relation spécifique entre masse et vide, entre monu­mentalisme mono­lithique et espace ouverte.

C’est stupé­fiant que seule Mexico se prête à un séjour prolongé dans le portfolio de voyage de planopli . Des visites aux projets d’architecture de qualité du 20ième siècle et contemporain se succèdent aisément. Simultanément, le voyageur peut prendre le temps de se submerger dans la culture et les autres passions des Mexicains chaleureux et rieurs: les couleurs, la nourriture et faire la fête.

En fait Mexico ne s’enfonce pas. La ciudad flotte. Comme de liège. Vous pouvez la pousser de force sous l’eau, mais elle apparaît toujours à la surface. Elle ascent.

voyages

Nov 2020